Lecture Commune

Léo – Mia Sheridan

Processed with MOLDIVCharlotte :

Evie et Léo, deux ados au passé plus que douloureux, unit par les malheurs. Recueillis de foyers en foyers, leur amitié s’est transformée en amour, cet amour de jeunesse qu’on n’oublie jamais vraiment. Mais Léo est miraculeusement adopté. Il doit déménager à l’autre bout du pays. Alors les deux jeunes amoureux se font la promesse de s’attendre, de n’aimer personne d’autre, jusqu’à ce que le jeune homme vienne chercher Evie le jour de sa majorité. Cet instant sera le dernier jour où Evie verra Leo.

L’histoire commence doucement, avec un des nombreux flashback, expliquant la fin de la relation de nos deux ados. Puis la trame fait un bon de 8 ans dans le temps. L’histoire est narrée du point de vue d’Evie, qui survit du mieux qu’elle peut sans Léo, et qui tente par tous les moyens de voir le bon en chaque chose, un optimisme sans borne.
Elle est enjouée et débrouillarde, innocente (un peu trop étant donné son passé, je suis sceptique sur le fait qu’après avoir vécu tout ce qu’elle a vécu, on puisse ne pas devenir un peu plus dure ou au moins sur la réserve, ce qu’elle n’est absolument pas). J’avoue avoir plus qu’apprécier le personnage pour ses petites histoires imaginaires qu’elle distillent tout au long de l’histoire, des petits contes enfantins, dont on entraperçoit l’innocence qui définit notre personnage féminin. C’est au final une femme-enfant, maltraitée par la vie, et qui ignore les codes en société puisque personne ne les lui a apprit.
L’histoire qu’elle va fondé avec Jake, charismatique et très beau jeune homme, affirmant être envoyé par Léo, m’a tout abord amusé. On découvre une petite joute rigolote entre les personnages. Mais tout s’accélère (et trop vite). Dans le sens où on compte en peu de jours l’arrivée du premier baiser et encore moins pour le premier je t’aime. Je sais que dans les autres romances, ce n’est guère plus long, mais là, on a l’impression que l’auteure s’est d’un coup décidé à lancer les héros dans la romance, et cela en devient carrément abrupt. On relit à deux fois la scène, pour être bien sûr de ce qu’il s’est passé. C’est vraiment l’un des points négatif que je peux suggérer. Cette romance aurait mérité plus de lenteur, plus de douceur.
Les flashbacks sont pour moi primordiaux.
Ils sont racontés de manière totalement innocente, l’auteure a su nous faire transparaître la jeunesse d’Evie, tout est décrit de manière très enfantine au niveau des sentiments.
A certains moments, je me suis quand même dit que l’auteure exagérait sur le côté dramatique de l’histoire, tombant un peu dans le pathos, cela devenant même blasant. A croire que tous les personnages ont vécus des choses horribles. Quant au dénouement, on le croit d’abord complètement exagéré, puis dans les dernières pages, tout s’explique, et il devient alors plus plausible, plus envisageable.

Le plus est l’épilogue, dont je raffole. Un nouveau saut dans le temps de 8 ans, pour terminer en beauté ce livre, qui certes ne sera pas un coup de cœur pour moi, ni l’un des meilleurs dans le genre, mais qui me laisse une impression de bien être une fois terminé. Et vite terminé puisque je l’ai lu très rapidement, voulant à tout prix savoir la fin.

Ma note :

img_1386-4


Laurie :

Première livre de Mia Sheridan pour moi , sur le papier le livre avait tout pour me plaire.
Le résumé m’a vraiment donne envie de lire le livre. Je dois dire que les 3/4 du livre m’ont déçue .

Tout les ingredients sont pourtant là, mais les chapitres défilent et je trouve qu’ils manquent de profondeur. Ca manque de description, de dialogues profonds.
Je l’ai trouvé un peu trop facile, l’histoire est toute tracée et le peu de rebondissement qu’il y a sont bouclés en un temp record.
Les scènes romantiques manque d’intensité selon moi, on a l’impression d’avoir appuyé sur le bouton  » avance rapide  » .

Malgré ça, j’ai trouvé l’histoire très belle, les personnages sont intéressants, leur passé est émouvant. J’ai beaucoup aimé les passages sur leurs vies d’enfants. Evie manque un peu de caractère, il lui manque, au final, ce côté écorché et méfiant que j’avais imaginé en lisant le résumé.
Au vu de son passé je trouve qu’elle trop naïve, ne cherche pas assez la petite bête et c’est dommage car cela aurait donné un plus à son personnage .
Idem pour Jake, au vu de son histoire on s’attend à mieux.

Le dernier quart du livre quant à lui m’a totalement surprise, c’est détaillé, touchant et avec des vrais descriptions. J’aurais aimé que tout le livre suive ce rythme.
Jake s’ouvre enfin et c’est vraiment sympa à lire.

C’est un avis très mitigé pour moi.

Ma note :

img_1387-3

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s